SOPHROLOGIE - MAUGUIO

Les vertus de la sophrologie

 

La sophrologie est une discipline du domaine des sciences humaines créée en 1960 par le docteur Alfonso Caycedo, neuropsychiatre d'origine colombienne. Considérant que la maladie psychiatrique était une altération de la conscience, il décida de réaliser une étude sur le concept de "sophrologie". Il s'intéressa par la suite à l'hypnose et à différentes méthodes de relaxation. En 1962, il appliqua l'approche phénoménologique à l'étude de l'harmonie de la conscience.  Caycedo caractérisa ce niveau particulier entre la veille et le sommeil de "niveau sophroliminal". Après les années 70, la sophrologie tend à se développer dans le milieu médical, dans le sport et dans l'enseignement. Elle est considérée comme un moyen de connaissance de soi et d'épanouissement personnel.

 

Aujourd'hui, l'entraînement sophrologique permet de développer et de renforcer ses capacités de bien-être, d'adaptation et d'évolution à la fois dans sa vie professionnelle et personnelle. La sophrologie met l'accent sur l'expérience vécue et l'autonomie. Elle va amener des moyens simples pour préserver sa santé, renforcer sa confiance en soi ou satisfaire ses valeurs de vie. Elle a un rôle à jouer également dans la préparation à la parentalité, dans l'arrêt du tabac ou la perte de poids, dans la gestion de la douleur et du stress. La sophrologie est désormais très utilisée par les sportifs, les enseignants, les étudiants, les enfants, les chefs d'entreprise mais aussi les personnes âgées.

 

La démarche sophrologique est d'autant plus importante que les techniques elles-mêmes. Elle permet d'apprendre à se connaître et de développer ses capacités d'action.
Même si la capacité de détente est souvent abordée en sophrologie, ce n'est pas une fin en soi. Le but est de ne plus avoir besoin de se détendre au bout d'un certain temps.
Il n'y a aucune suggestion inductive car le sophrologue favorise plutôt l'autonomie et la participation active.
Si le corps est sollicité dans les pratiques, les postures ne sont pas obligatoires en sophrologie.
Les techniques sont basées sur la recherche scientifique et la pratique en elle-même est un entraînement volontaire et méthodique.
Le sophrologue ne cherche pas à interpréter des symptômes, des ressentis, des vécus ou à faire remonter des expériences vécues. Un sophrologue interviendra de manière très bénéfique en collaboration avec un médecin, un psychologue, ou un psychothérapeute.

​​