Se lever du bon pied

Dernière mise à jour : mars 23

Comment ça marche un sommeil de qualité ?

D'après l'Institut National du sommeil et de la vigilance, il existe plusieurs techniques permettant de retrouver un sommeil de qualité qui sont :

- Repérer les signaux du sommeil (bâillements, yeux qui piquent).

- Se coucher et se lever à heures régulières. Le corps humain est une horloge biologique.

- Essayer de se lever tous les jours à la même heure y compris les week-ends. Cela permet de synchroniser l’alternance veille-sommeil (rythme circadien).

- En cas de réveil le matin (même très tôt), se lever et commencer la journée. Ne pas chercher à se rendormir à tout prix. Le réveil doit être dynamique pour éveiller son corps : exercices d’étirement et petit-déjeuner complet.

- La pratique d’un exercice physique régulier dans la journée permet d’améliorer l’endormissement. A contrario, éviter l’activité physique le soir car elle peut générer des troubles du sommeil.

- Pratiquer la sieste d’une durée de 5 à 20 minutes pour récupérer d’une dette importante de sommeil. La sieste permet de maintenir la vigilance pour le restant de la journée.

- Eviter les excitants après 16 heures (café, thé, coca, vitamine C). Ils augmentent la durée d’endormissement et favorisent les réveils nocturnes.

- Eviter l’alcool et le tabac en soirée. Ces substances retardent l’endormissement, génèrent des réveils nocturnes et créent une instabilité du sommeil.

- Ne pas faire l’usage de médicaments pour dormir sans avoir consulté un médecin.

- Dans votre lit, évitez de regarder la télévision, de travailler ou de manger.


A savoir

Vous devez consulter un médecin si :

- Vous avez des difficultés à vous endormir

- Vous avez tendance à vous réveiller trop tôt

- Vous ressentez des sensations désagréables ce qui vous empêche de dormir (jambes)

- Vous vous sentez fatigué dès le réveil

- Vous avez des moments de fatigue au cours de la journée

- Vous devez lutter pour rester actif

- Votre sommeil est agité

- Vous souffrez de ronflements et d'apnées pendant votre sommeil.


Comment la sophrologie agit-elle sur l'endormissement et le sommeil ?

Natalia Caycedo Desprez, Koen van Rangelrooij, María José Fernández García (2020) ont réalisé une étude pour tester l’efficacité du programme appelé « Mieux dormir & Sophrologie ». L’intérêt était de tester les techniques de la sophrologie Caycédienne sur les symptômes de l’insomnie chez les patients d’un centre médical de soins primaires.


Cette étude a été réalisée sur 70 patients souffrant d’insomnie chronique qui ont été répartis en 2 groupes. Les patients ont participé au programme pendant 5 semaines à une fréquence d’une séance par semaine. Pour mesurer l’impact de la sophrologie chez les patients, une méthodologie spécifique a été mise en place. En effet, un questionnaire appelé « Index de Sévérité de l’Insomnie (ISI) » a été utilisé au début et en fin d’intervention (après 5 semaines, après 3 mois et après 6 mois).


Les résultats ont révélé une amélioration significative de la qualité du sommeil chez les patients qui ont suivi le programme « Mieux dormir & Sophrologie ». Mais nous pouvons nous demander : Comment la sophrologie agit-elle sur l’endormissement ?

D’après Patrick Fiorletta et Vincent Grosjean (2012), nous pouvons considérer que le stress est souvent en cause dans les troubles du sommeil. C’est pourquoi, les patients ont recours à la sophrologie pour y remédier. Si une personne vient à consulter un sophrologue pour une insomnie, le suivi permettra à la personne accompagnée de retrouver son équilibre général, de développer des techniques de respiration et d’améliorer sa capacité de détente. Suite à ce travail, nous pouvons observer chez les personnes pratiquant la sophrologie une diminution du stress ayant des conséquences directes sur la qualité de leur sommeil.


Si nous revenons à l’étude de Natalia Caycedo Desprez, Koen van Rangelrooij, María José Fernández García (2020), ceci a été constaté sur les patients du centre médical de soins primaires souffrant d’insomnie. Les résultats ont été observés chez les patients qui ont effectué le programme « Mieux dormir et sophrologie », ce qui n’est pas le cas des autres patients. Selon les critères de l’ISI, le programme s’est montré efficace chez les patients en soins primaires. Pour conclure, nous pouvons considérer que la sophrologie Caycédienne permet de retrouver un sommeil réparateur dès 5 semaines d’accompagnement.


Contact :

07 71 69 06 43

mathilde.arming@gmail.com

42 vues0 commentaire